Premier Tract

Au Vésinet, les élections municipales se suivent et se ressemblent. Elles n’ont jamais produit que suppléments de confusion sur les grands enjeux et querelles de personnes de plus en plus exacerbées.

Nous, collectif de citoyennes et citoyens du Vésinet, avons décidé de prendre nos responsabilités pour changer la donne en étant force de propositions autour d’une stratégie écologique et solidaire ambitieuse.

C’est d’abord localement que nous pouvons mener, ensemble, la transition écologique dont notre société a besoin. C’est au quotidien que nous devons agir, inventer de nouvelles manières de vivre, d’habiter, de nous déplacer et de consommer.

Toute la politique locale doit s’articuler autour de l’écologie et nous voulons redonner de l’envie aux vésigondines et vésigondins d’être acteurs de la politique locale.

C’est pourquoi nous voulons axer nos actions sur:

  • L’écologie qui sera le point nodal de toutes les actions à engager au cours de la mandature, pour aller vers une ville durable dans toutes ses dimensions.
  • La démocracie locale pour donner aux vésigondins la possibilité de s’investir dans la vie municipale, pour aller vers une ville vivante, qui soit vécue comme notre maison commune.
  • La justice sociale et tout ce qui y concourt: emploi, habitat, culture, scolaire et périscolaire, vie associative, afin que chacun du plus modeste au plus aisé puisse profiter de notre cadre de vie exceptionnel, pour aller vers une ville solidaire et accessible à tous.
  • L’exemplarité par l’attention que nous porterons à la dimention éthique de notre engagement et un dialogue apaisé avec le personnel communal.

André MICHEL – 1er Adjoint au Maire, issu de l’opposition de gauche, porteur des valeurs humanistes.

En Mars 2018, le conseil municipal a constaté l’éclatement de la majorité élue en 2014. Une démission collective s’imposait, ce ne fut pas possible compte tenu des ambitions en présence: le nombre de listes issues de cette « équipe municipale », actuellement en préparation en témoigne. Devant la situation de blocage ainsi créee, j’ai pris la décision dans l’intérêt de la ville, de prendre la responsabilité des finances et du personnel.

Le Budget 2018 a ainsi été tenu et sa réalisation validée par la Chambre des comptes d’Ile-de-France.

L’étude sur les risques psychosociaux que j’ai mise en place a permis au personnel de s’exprimer et de retrouver un peu d’humanité, trop souvent oubliée. De plus, ma fonction de premier adjoint, sans allégeance à quiconque, majorité comme oppositions m’a permis de ne prendre parti que pour l’intérêt de la ville tout en restant un interlocuteur crédible autant pour l’Etat, que pour la chanbre régionale des comptes.

Alors, le 15 Mars prochain?

Je ne pensais pas mener une nouvelle fois la bataille pour les valeurs humanistes que je porte depuis longtemps dans notre ville, mais mon expérience jointe à celle de Nabila Kéramane en matière d’écologie seront précieuses face au défi environnemental qui se pose à nous.

Je me présenterai donc à vos suffrages afin d’assurer une transition positive et avec à mes côtés, une génération nouvelle, pour conduire l’évolution de notre ville, dans un contexte apaisé.

Nabila KERAMANE : « Le temps de l’écologie est venu ».

D’aucuns me connaissent au Vésinet, savent mon attachement à notre ville, reconnaissent mon engagement sans faille pour l’écologie. Et je suis convaincue que le moment est venu pour moi de franchir une étape, celle de prendre un rôle actif dans la vie municipale, après 30 ans passés dans notre ville.

Impliquée dans les mouvements politiques écologiques et particulièrement au sein d’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) depuis 20 ans, je ressens, en ma qualité d’écologiste, l’impérieuse nécessité de m’investir à vos côtés pour porter des solutions concrètes et efficaces. Vous aurez l’assurance d’avoir une élue écolo authentique pour améliorer votre quotidien, à rebours des pâles copies vertes des convertis de la dernière heure, à une écologie « de façade ».

Et à l’heure où tous les collectifs, partis et élu(e)s repeignent en toute hâte, leur porte en VERT, la réalité est toute autre car, à l’arrivée, il y a une énorme différence entre les élus écologistes et ceux qui parlent un peu d’environnement pour faire « vert »…

De plus, j’ai acquis l’expérience d’une élue régionale de 2010 à 2015 en assurant notamment la présidence de la commission culture de la Région Ile-de-France, en étant membre actif des commissions « Politique de la ville/sécurité », « Projets cityons » et » Actions internationales ». Ma connaissance des mécanismes de fonctionnement d’une collectivité telle que la Région est un atout majeur et sera indispensable pour obtenir les aides régionales dont nous aurons impérativement besoin pour réussir la transition écologique du Vésinet, trop souvent à l’écart de ces aides. Les subventions demandées et suivies l’ont été avec mon appui, comme par exemple, la mise aux normes du cinéma Jean Maris, pour les personnes à mobilité réduite.

Cette expérience régionale jointe à l’expérience municipale d’André Michel nous conduira à recréer du lien entre les habitants du Vésinet et à mettre surtout le cap, sans perte de temps, vers une gestion écologique, citoyenne et solidaire du Vésinet.

Le temps de l’écologie est venu, le temps des responsabilités.

A nous, maintenant d’être à la hauteur de cet impératif.

Vous pourrez nous faire confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :